Les Echansons du Roy René

Les vins de la région d'Aix-en-Provence sont issus d'une longue tradition née il y a plus de 2600 ans quand les Phocéens introduisirent la vigne en Gaule, mais ils acquirent leurs lettres de noblesse sous le bon Roy René (1409-1480). Le 3 janvier 1969, des Vignerons des Coteaux d'Aix-en-Provence, des professionnels du vin et des personnalités du monde économiques aixois décidèrent de faire renaître la Confrérie des Echansons du Roy René.

Image flottante

a confrérie est présidée par le Grand Maître (actuellement Olivier Naslès, vigneron et œnologue) assisté d'un Grand Conseil de vingt personnes. Depuis sa création, plus de 1200 échansons ont été intronisés dont 600 sont encore des membres actifs.

L'objet de la Confrérie est de promouvoir les vins du Terroir du pays d'Aix-en-Provence, de faire connaître, l'art du bien-vivre et du bien manger de ses habitants, associé à l'esprit littéraire, artistique et scientifique de cette belle cité.

Chaque année, lors de chapitres ou de jurandes, de nouveaux membres sont intronisés. Lors des cérémonies, les tenues portées par les Echansons ont été copiées sur les documents d'époque de la Bibliothèque MEJANES faisant ainsi revivre la Confrérie Bacchique.

le roi René

Le Bon Roy René aussi surnommé par ses sujets provençaux le Roy Vigneron était un amateur de vin. Il possédait plusieurs vignobles dont un situé à Gardanne. Les “Échansons” étaient chargés de servir le vin à ses nobles invités et de veiller qu'ils ne manquent de rien quand ils étaient à table.
Il parlait plusieurs langues et était passionné par l'Orient, les sciences, la médecine et la biologie. Il était intéréssé à l'aménagement de la ville d'Aix et il nous reste de lui la Place des Prêcheurs et le Palais Comtal (emplacement de l'actuel Palais de Justice). Dans le domaine des arts, il nous a laissé le tryptique du Buisson Arden, de style flamand, commandé au peintre Nicolas Froment et conservé dans la Cathédrale Saint Sauveur.

 

L'intégralite du Palmarès 2014 en un clic